Tristan, étudiant à l’Atelier de Sèvres

En année préparatoire en dessin d’animation 2D

Du plaisir des moyens créatifs à la contrainte des finalités

  • Florence est architecte d’intérieur et praticienne en GM et accompagne Tristan qui est le fils d’une amie. Les finalités de son accompagnement :
    •  Ecrire une histoire, puis la mettre en forme graphiquement.
    • Constituer une partie de son book à présenter pour admissibilité à l’école de Gobelins (Cinéma d’animation)
  • Observations issues du « Dialogue pédagogique » mené par Florence :
    • Les idées de Tristan sont assez visuelles et perdues dans un immense espace qui les contient toutes
    • Il ne parvient pas à les lier pour constituer une histoire linéaire cohérente
    • Pas de temps dans tout cet espace et donc pas d’action
  • Hypothèses en Gestion mentale :
    • Tristan semble bloqué par la croyance que raconter une histoire doit commencer par utiliser des mots dans un déroulement chronologique
    • Envahissement d’un cadre mental spatial qui contient tout en présence simultanée
    • Prégnance de la finalité et ignorance du pouvoir créatif de cet espace dans la réalisation des moyens graphiques
  • Remarques :
    • En cours de séance, Tristan s’est mis à dessiner alors qu’il se sentait bloqué au début !
    • Il a pris conscience qu’il pourrait lier ses dessins, puis les voir en évocation, les bouger, les organiser concrètement, les compléter et les enrichir.
    • La séance suivante, ses carnets étaient remplis de dessins dans un récit d’histoire cohérent.

Il était heureux de sa réussite !

  • Hypothèses et questions :
    • En quoi le fait de se mettre à dessiner a-t-il déclenché le processus créatif ?
    • Est-ce l’espace du dessin réalisé qui a déclenché par anticipation de similitudes et de différences la possibilité d’autres dessins à placer dans une chronologie.
    • Est-ce le mouvement physique du dessinateur qui a permis le passage de la contrainte de la finalité au plaisir des moyens et l’ouverture à la temporalité ?

Poser ces hypothèses peut permettre à Florence de pousser plus loin le DP pour que Tristan repère les projets de sens (en particulier FINS et MOYENS) qui sous-tendent sa motivation dans ses projets d’étude … et ailleurs !

Message de Florence :

  • Pour information, Tristan vient d’être admissible à l’école des Gobelins à Paris (animation 2D ). C’est une première étape. Il ne s’y attendait pas et est très heureux mais assez stressé à l’approche des autres étapes à passer. Il doit continuer à fournir l’école de nouveaux dessins puis préparer son oral. Il sera interrogé sur 5 œuvres d’art qu’il affectionne particulièrement.
  • Pour l’aider à mémoriser le contenu et l’argumentaire de chacune des œuvres j’envisage de lui proposer de réaliser des schémas centrés.

(Remarque : La proposition de Florence est cohérente puisque ce seront des ESPACES, cadres de son Imagination créatrice et de sa mémorisation.